Midi Libre, l'emploi près de chez vous

12.01.2016

Un nouveau simulateur de conduite à l’AFTRAL Pérols

Pour avoir la sensation réelle de la route
Le centre de formation Transport et logistique de Pérols a récemment fait l’acquisition d’un simulateur de conduite. Sous la houlette d’Éric Maestre, formateur, les stagiaires optimisent ainsi la qualité de leurs apprentissages de conduite.

Ils ont la sensation réelle de la route, effectuent des contrôles rétroviseur et veillent au gabarit de leur engin. Poids lourds, camions citerne, transport en commun... ce simulateur permet également de « conduire » dans différentes situations : en ville, à la campagne ; et avec des niveaux de dangerosité variables. Le formateur peut en effet choisir des facteurs externes très proches du réel : faire éclater un pneu, faire traverser des animaux, créer des conditions de vent violent...
« Ce simulateur est pour tous les niveaux, et on peut l’adapter à n’importe quel conducteur, » explique Éric. « On peut même créer les sensations d’une conduite sous l’effet des médicaments, d’alcool... Manoeuvres, mises à quai, créneaux... toutes les épreuves des examens de permis sont possibles, remorque du camion pleine, vide ».
Une fois le trajet effectué, c’est le moment du débriefing. « On revoit le trajet complet effectué par le stagiaire pour expliquer les erreurs commises. Un grand Plus de ce simulateur : les traces des roues avant et arrière sont de couleurs différentes. Pédagogiquement, c’est génial, » précise Éric. Dans le cas de conduite d’un autobus, « on leur apprend, à l’approche d’un arrêt de bus, à bien se serrer contre le trottoir, parce que si on est trop éloigné, les personnes âgées et les enfants ont du mal à monter dans le bus ! »
L’ultime conseil d’Éric, pour bien conduire : n’attendre AUCUNE solution des autres !

Sophie Salvadori de l’Onisep, au volant d’un camion-citerne articulé rempli à ras bord, va tester l’hydroplanage : arriver à plus de 80 km/heure dans une grosse flaque d’eau et donner un coup de volant à droite, puis à gauche. Ce qui devait arriver arriva : le camion se retourna...
Mais plus de peur que de mal : c’est tout l’avantage du simulateur !

http://www.aftral.com/ecoles/cfatl-34-montpellier

Sophie Salvadori/Onisep Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées/8janv16

Mon compte

Pas encore inscrit ?Je crée mon compte

Alerte e-mail Dépôt CV

Retour en haut de la page