Midi Libre, l'emploi près de chez vous

02.11.2009

Aniane : le bio et l'insertion partagent le même panier

Pour cultiver les légumes, le Pré de chez vous, fondé par l'Australien Gli Searle, emploie des personnes sans travail Un rat des champs. Pas une souris des villes. Gli Searle a du mal avec les espaces urbains. Lui, ce qu'il lui faut, c'est le grand air. Ce natif d'Australie, à 700 km de Sydney, « en pleine campagne », occupe plus de huit hectares à Aniane. En fermage. Il y fait pousser des fruits et légumes bio. Pas tout seul toutefois. Une dizaine de personnes le secondent dans sa tâche.

Parce que Pré de chez vous, l'exploitation agricole fondée par Gli en 2000, est aussi une opportunité pour ceux qui sont en situation d'insertion. Quels que soient la raison, l'horizon. « Je reçois ici des bacs moins cinq comme des bacs plus cinq. » Bref, des parcours de vie en marge, des chômeurs longue durée, des personnes en interrogation sur leur avenir professionnel. « Ça peut très bien être un jeune qui a des bagages et ne sait plus où aller, qui a besoin de se repositionner. Le Pré offre une certaine stabilité, nécessaire pour rebondir.

» Les contrats durent en moyenne de quinze à vingt-quatre mois. « Plus de 50 % repartent dans la vie active, trouvent un emploi stable. » Du travail en campagne, il y en a, quoiqu'on en pense, souligne Gil Searle. « On a déserté le rural pour la ville or il y a à faire au niveau de la terre. Et le bio demande plus de main-d'oeuvre que la culture traditionnelle. » L'Australien a lancé le concept après avoir observé l'expérience des paniers solidaires, à Grabels. « Malheureusement, ça n'existe plus mais j'ai trouvé leur aventure intéressante. » Les produits cultivés sont ensuite vendus sous forme de paniers, payables un mois à l'avance, « comme ça se fait dans les associations pour le maintien d'une agriculture paysanne (Amap) ». Soit sept à neuf produits par corbeille. « On a le choix entre le panier classique, le familial ou le gourmand », précise Gli. Le fichier clients de Pré de chez vous fait état de 350 personnes, entre Montpellier, Lodève, la Vallée de l'Hérault, Pignan et ses environs, Saint-Gély-du-Fesc ou même Castelnau. « On a des points relais et on livre. » Les potirons sont fin prêts. Les cotes de blettes bien vertes, les navets dans les cagettes. Gli Searle va donner un coup de main aux semis. De la mâche qui pourra être cueillie en février. Il est heureux l'ancien technicien en photogrammétrie. « Je n'en pouvais plus de la vie bien cadrée de bureau », dit celui qui a quitté la terre des Aborigènes en 1976, pour voyager. « Le hasard a fait que je suis resté en France parce que je n'avais plus de sous et j'y ai travaillé. » Il a bien fait les choses ce destin. Et pas seulement pour Gli.

Contact : 04 67 57 26 63. www.predechezvous.com

Auteur : Patricia GUIPPONI

Mon compte

Pas encore inscrit ?Je crée mon compte

Alerte e-mail Dépôt CV

Retour en haut de la page